vendredi 11 juillet 2008

Ce n'est pas parce que je suis normande que je débarque

Eté 2008, cela fait un peu tard pour créer un blog. Peut-être, mais ce n'est pas mon premier.
J'étais blogueuse sur 20six (vous aussi ?) quand j'étais encore mineure.
Je trouvais révolutionnaire de faire des playlists de chansons parlant de "Lose".
Même sans montrer ma tête nulle part (pas même une photo de mes pieds chaussés de Converse, je promet), je trouvais mon blog 20six bien superficiel et m'en séparais pour me tourner vers un site bien plus altruiste : Myspace "A Place for Friends", qui devint bien vite "a place for money".
Désormais, c'est l'été et j'ai décidé de mettre un terme à mes études. J'ai obtenu un diplôme de journalisme en 2007 à Lannion (Lyon ? La Nion ? Non, j'ai dit Lannion, en Bretagne, pas très loin du fief de PPDA, qui n'est pas mon modèle pour autant).
Quant à cette année, je l'ai passée à Dublin, à la School Of Media, en stage dans un magazine, dans une maison de disques (j'ai dû lécher 183 timbres pour la promo de Black Keys). J'ai surtout embrassé pleinement la culture irlandaise.
En sortant un jour de ma petite maison Géorgienne à Dublin, je croisais Neil Hannon de The Divine Comedy. Il jouait au Yo-Yo en marchant avec le sourire."How are you doing" m'a-t-il dit.
Si l'éclairage sur le nom de mon blog que j'ai indiqué en sous-titre ne suffit pas, je précise que Yo Yo ne sera pas un site de régime.
"How are you doing", donc ? J'allais comme son Yo-Yo. "Up and Down".
Et maintenant que je suis en recherche d'emploi, c'est de plus en plus vrai. Un matin le PC ne démarre pas. Ouf, coup de fil d'une rédac chef qui flatte mon parcours. Un tour de cadran plus tard, je tombe sur une dizaine de blogs de journalistes en herbe au CV bien mieux fourni que le mien. Le lendemain, on me propose un stage pour un journal people. Le soir, on se sent invincible et on refuse.
Des hauts, des bas, comme la veste en jean qui devient le hit de l'été alors qu'elle était interdite l'an dernier. Des hauts, des bas, comme Ségolène Royal qui était soutenue et désormais humiliée.
Le Yo-yo de l'actu, politique, privée, culturelle.
Et puis bien sur vous y aviez pensé, Yo comme salut !
Alors, Yo !

1 commentaire:

pOp a dit…

Yo !
C'est pas parce que je suis bretonne que je répond !
J'ai lu avec une particulière attention cet article (je sais pas vraiment si c'est comme ça qu'on dit dans le jargon webistique)avant de me jeter sur les autres...et puis de cliquer sur les liens Gonzai et autres.
Je dévore, j'adore ! Je retrouve ta plume aussi, et ça fait bien plaisir de voyager rien qu'en tapotant sur le clavier...
Continue !